Brin d’histoire

La célébration de la fête des pères nous vient des États-Unis. Elle est instituée par le président Calvin Coolidge en 1910. L’idée d’instaurer un jour pour la fête des pères émane de Sonora Louise Smart Dodd, jeune fille qui aide son père (vétéran de guerre) dans l’éducation de ses petits frères. La mère de Sonora étant morte, c’est le père William Smart qui a élevé seul ses six enfants dans leur ferme. Elle est connue comme étant la fondatrice de la fête des pères. C’est grâce à sa lutte implacable et à sa ferme détermination que les pères de tous les pays sont officiellement reconnus.

La première célébration de la fête des pères s’est déroulée le 19 juin 1910 dans l’état de Washington et aussi dans bien d’autres états. C’est en 1924 que le président Calvin Coolidge propose que cette fête devienne nationale. Mais il faut attendre 1966 pour que le Président Lyndon Johnson signe une déclaration présidentielle qui institue le troisième dimanche de juin jour de « fête des pères » au plan fédéral.

Considérations bibliques

Sachant que le mot « père » selon la Bible fait référence à la pudeur, c’est une expression qui s’emploie pour parler d’un homme qui a un ou plusieurs enfants et qui se positionne comme juge ou gardien de l’ordre moral et spirituel et qui se permet de donner des conseils ou des jugements de valeur sur la façon que les gens devraient agir et s’exprimer.

Il est l’image visible du Dieu invisible, c’est quelqu’un qui exerce une bonne influence au sein de sa famille, il est un mentor, un protecteur, un visionnaire, un pourvoyeur et un leader etc. donc il est une véritable source d’inspiration à l’image du Père céleste.

Mais on peut dire aussi qu’autrefois dans la société, le « père » était vu comme celui qui travaille tout le temps : il est au chantier, à l’usine ou parfois dans le champ. Son rôle était de ramener de l’argent pour la famille. Donc le père était le pourvoyeur, le chef de famille, celui qui représentait l’autorité. Mais les temps ont bien changé. De nos jours, le rôle du père est bien différent, il est maintenant celui qui s’implique davantage dans la vie et dans l’épanouissement de ses enfants, c’est avec plaisir et fierté qu’il collabore et fait équipe avec son épouse pour bien élever, éduquer et aimer leurs enfants !

En réalité, le fait de porter une attention particulière, spéciale à nos pères lors de cette journée, témoigne du respect et de l’amour que nous avons pour eux. Et en même temps, cela reste un geste important à faire surtout que nous vivons dans une époque où le rôle du père est constamment amoindri et dévalorisé par la société dans son ensemble.

Mais les prescriptions de notre Père céleste sur nos pères terrestres ne sont pas amoindries ni dévalorisées, mais sont toujours de vigueur. Car elles nous rappellent, par exemple, dans Exode 20 :12 : « Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent dans le pays que l’Éternel ton Dieu te donne. »

Il y a quelques années de cela, je me souviens que les pères n’avaient pas le droit d’être présents dans les salles d’accouchements; ils devaient rester dans la salle d’attente jusqu’à ce que le bébé soit né. Dans mon cas, j’ai eu le privilège d’être auprès de ma femme, durant ces trois accouchements par césarienne et j’ai même aidé les docteurs à accueillir les bébés. Cela montre à quel point le rôle du père est si important, que cela pouvait se lire très facilement sur le visage de mon épouse Nancy. Et j’ai vite compris à quel point la présence de papa est vivement souhaitée au sein de sa famille, car elle procure véritablement une sécurité.

Simplice Baleckita

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here